background newsletter search
Repas de fêtes : préparez des repas féeriques avec notre sélection d'ustensiles de cuisine
Noël gourmand jusqu'à -50% ! Nouvelle vague de promos : ustensiles de cuisine, matériel de pâtisserie, cassero
Liens Ignorer la navigation
choisir son couteau

Bien choisir son couteau

Pour découper, émincer, trancher, hacher vos fruits, légumes, viandes, poissons, pains, nous vous proposons une multitude de couteaux. Ce guide vous aidera à faire votre choix.

Qu’est-ce qui compose un couteau ?

Qu’est-ce qui compose un couteau ?

Comment choisir votre couteau de cuisine ?

Un large choix de couteaux

Les couteaux à fruits et légumes

Le couteau éminceur : ce couteau à lame rivetée, rigide et épaisse, de 18 à 22 cm, est idéal pour tailler et émincer les légumes.

Le couteau bec d’oiseau : il a une lame courte, fine et courbée pour permettre d’éplucher vos fruits et légumes facilement.

L'éplucheur ou le couteau économe : sa lame très spécifique lui confère un rôle bien particulier : peler les légumes et certains fruits.

Le couteau à champignons : doté d'une lame courbée et dentée sur le dos, il facilite grandement votre cueillette de champignons ainsi que leur préparation.

Les couteaux à viande

Le couteau steak : il s'agit d'un couteau de table, parfait pour toutes les découpes, surtout pour les morceaux de viande. La lame peut être lisse ou dentée.

Le couteau japonais Santoku : ce couteau est la version japonaise des couteaux chef : ce sont les plus polyvalents. Leur lame large et pointue sert à la découpe des viandes, poissons et légumes.

> Voir le guide complet

Le couteau à jambon/saumon : ce couteau à jambon ou saumon a une longue lame fine rivetée qui peut atteindre 32 cm. Il est idéal pour couper des tranches fines et minces de jambon sec ou de saumon.

Le couteau à désosser : doté d'une lame rigide rivetée allant de 12 à 18 cm, il permet, comme son nom l'indique, de désosser les pièces de viandes crues.

Le couteau tranchelard : il possède une longue lame courbée et flexible permettant de trancher les viandes rôties.

Les couteaux à poisson

Le couteau "filet de sole" : : il s'agit d'un couteau à la lame fine, très flexible et pointue permettant de lever précisément les filets de poisson et occasionnellement de ciseler les oignons ou les échalotes.

Le couteau à huître : ce couteau est destiné à l'ouverture des huîtres mais aussi d'autres coquillages (moules, palourdes, coquilles Saint-Jacques, ...) selon les modèles.

Le couteau à pain

Le couteau à pain a une longue lame rivetée et dentelée, indispensable pour couper de belles tranches à travers les croûtes les plus épaisses.

Le couteau à fromage

Le couteau à fromage se caractérise par sa lame recourbée permettant, après avoir coupé un morceau de fromage, de le piquer facilement pour le déposer proprement dans son assiette.

Le tartineur

Idéal pour le petit déjeuner et l'apéritif, le tartineur, grâce à sa lame lisse non tranchante vous permettra de réaliser facilement de délicieuses tartines de beurre, de confiture ou de très bons toasts de foie gras, tapenade, ...

Les couteaux polyvalents

Le couteau Chef : ce couteau a une longue lame rivetée large et pointue. Il est très polyvalent puisque vous pourrez hacher finement, ciseler et émincer tous vos aliments (légumes, viande, herbes, ...).

> Voir le guide complet

Le couteau d’Office : petit couteau maniable et polyvalent à la lame fine et au manche à virole ou riveté. C'est un couteau polyvalent parfait pour hacher des oignons, ciseler de fines herbes, couper des lamelles de fruits et légumes, …

Le couteau pliant ou de poche : : petit, il peut contenir toutes sortes de lames. Lorsqu’ils sont pliés, la lame est protégée, vous pouvez donc le glisser dans une poche et le transporter partout sans risque.

Les différentes lames

Tout d’abord, les lames peuvent être pleine soie, demi-soie ou soie non apparente. Cela signifie que la lame continue jusqu’au bout du manche du couteau (pleine-soie), jusqu'à la moitié (demi-soie) ou est de taille variable avec une soie non apparente. Une lame pleine soie apporte un meilleur équilibre et une plus grande solidité au couteau.

Ensuite, les lames peuvent être :

  • Lisses : pour un tranchant net
  • Dentées : pour une découpe efficace d’aliments durs ou à croûte épaisse comme le pain ou les tomates.
  • Alvéolées : pour empêcher l’aliment de coller à la lame. Idéal pour faire des tranches fines d’aliments humides (poissons, légumes, jambons, …)

Les différents matériaux

  • Couteaux lame en acier carbone : c’est un mélange de fer et de carbone. Plus il y a de carbone, plus il sera solide : il pourra donc être affûté plus précisément. L’entretien devra être rigoureux car cette matière peut rouiller si elle est trop longtemps en contact avec l’humidité. Ces couteaux ne passent pas au lave-vaisselle et sont dotés d’une très haute qualité de coupe.
  • Couteaux lame en acier inoxydable ou inox : : les lames en inox sont très solides et ne rouillent pas ! L’aiguisage sera plus difficile qu’avec de l’acier carbone car la lame est plus dure.
  • Couteaux lame céramique : la céramique est très tranchante et ne rouille pas. Cependant, elle est très fragile et ne peut pas être affutée. Retrouvez le guide d'achat : choisir son couteau en céramique

L’entretien d’un couteau

  • Aiguisage : aiguiseurs, fusils ou affûteurs,ces objets vous serviront à l’aiguisage de vos couteaux. Aiguisez-les régulièrement pour qu’ils gardent tout leur tranchant. Attention, un couteau en céramique ne s’aiguise pas. Retrouvez le guide d'achat : choisir son aiguiseur de couteaux
  • Rangement : protégez tout particulièrement les lames en céramique qui sont très sensibles au choc. Le mieux est d’entreposer les couteaux de cuisine dans des blocs de couteaux qui permettent un rangement sécurisé.

FOCUS SUR LES COUTEAUX AU LAVE VAISSELLE

La grande question est toujours de savoir s'il est possible de passer ses couteaux au lave-vaisselle. Généralement il est déconseillé de le faire. Nous vous conseillons de laver vos couteaux avec de l'eau chaude et du produit vaisselle, puis de bien les essuyer afin d'éviter la rouille.

Le lave-vaisselle n'est pas bon pour vos couteaux :

  • Les lames des couteaux risquent de se heurter ou de heurter les autres couverts, ce qui pourra les endommager.
  • Les manches en bois supportent très mal le lavage au lave-vaisselle.
  • La température élevée du lave-vaisselle abîme le fil de vos couteaux.
  • Lorsque vous ne lancez pas votre lave-vaisselle immédiatement, les acides des résidus d'aliments attaqueront la lame de vos couteaux.

Quelle marque de couteau de cuisine choisir ?

  • Couteaux Mathon : Mathon, spécialiste des accessoires et ustensiles de cuisine depuis plus de 30 ans est aussi spécialisée dans la coutellerie. Vous trouverez notamment une grande sélection de couteaux chef de grande qualité en bois d'olivier ou issus de la gamme Les Spécialistes.
  • Couteaux Jean Dubost : portée par un amour incontestable du couteau, l'entreprise Jean Dubost fabrique ses couteaux en France dans un petit village de montagne. Vous retrouverez notamment une grande sélection de couteaux à steak avec manche en bois et de différents coloris.
  • Couteaux Opinel : la référence en matière de couteaux vous propose notamment des couteaux d'office très polyvalents et robustes avec manches en bois ou colorés que vous garderez longtemps.
  • Couteaux Nogent : berceau de la coutellerie française, Nogent a, depuis sa création en 1923, mis sur le marché de nombreux couteaux. Vous pourrez notamment trouver des couteaux d'office avec lame en acier inoxydable très résistante pour une durabilité à toute épreuve.
  • Couteaux De Buyer : bien que spécialisée dans la production d'ustensiles de pâtisserie, la marque De Buyer propose aussi des couteaux chef spécifiques professionnels avec manche en fibre de carbone.
  • Couteaux Kyocera : en tant que spécialiste de la céramique, vous trouverez un grand nombre de couteaux d'office avec lame céramique au tranchant impeccable pour des découpes parfaites de tous vos aliments.
executée en : 0m00s031 SRVWWWWEB02 17/10/2019 16:54:53